Des réseaux de neurones photographes de mode

Le secteur de la mode peut compter sur l’intelligence artificielle pour optimiser la présentation des collections de prêt-à-porter. Une start-up en ligne propose en effet aux détaillants de substituer les fastidieuses séances photos par des réseaux de neurones générant automatiquement des images de mannequins habillés.

Le temps des photographies de mannequins sans tête sur fond blanc est compté. Les progrès des technologies d’intelligence artificielle (IA) permettent aujourd’hui de produire automatiquement des images de vêtements sur une personne de n’importe quelle morphologie. La start-up en ligne Vue.ai, à l’origine de ce projet, utilise une technique d’apprentissage automatique innovante afin de générer une silhouette humaine vêtue d’habits préalablement photographiés sur une surface plane.

Concrètement, deux réseaux de neurones artificiels contradictoires, entraînés avec des milliers d’images sont utilisés : un « générateur » et un « juge ». Le premier tente de produire une belle image que le second évalue. Chaque neurone participe au codage d’une partie du résultat : ici un coude, là une hanche, ailleurs un coloris… Malgré la complexité du générateur — des millions de neurones impliqués — les ingénieurs de Vue.ai sont parvenus à maîtriser en détail son fonctionnement. Ainsi, il est possible de paramétrer la taille, le poids ou la morphologie du modèle artificiel. Des distributeurs nord-américains utilisent désormais cette IA pour présenter leurs collections.

 

Lire l’article (en anglais)

 

A télécharger, un livre blanc qui fait l’état des usages de l’IoT auprès de 75 grandes entreprises européennes

 

En complément :

Un article au sujet d’une IA capable de générer des visages humains en haute définition,

et un autre à propos d’un algorithme permettant de créer des vêtements à partir de photos de mode.