Plus sûr et plus souple, le passage piétons digital !

Parce que la ville change et avec elle la circulation et les usages des automobilistes et des piétons, une entreprise britannique a développé le passage piétons digital. Celui-ci tire parti de capteurs et d’images vidéo pour apparaître là où la traversée est la plus sûre. Encore à l’état de prototype, ce système pourrait bien marquer la fin des feux de signalisation.

Une vingtaine d’incidents sont rapportés quotidiennement sur des passages piétons au Royaume-Uni. Un constat qui a conduit Usman Haque et sa société Umbrellium à élaborer un passage piétons digital équipé de capteurs qui s’adapte au contexte alentour. Le passage piétons, constitué d’éclairages LED positionnés sur la route, n’apparaît que lorsque la traversée peut se faire en toute sécurité. Visuellement, les signaux reprennent ceux des passages piétons des années 50 : les larges rayures blanches, le symbole piéton, les couleurs rouge et verte à l’attention des véhicules…

 

Sécuriser la traversée des routes

Le dispositif de capteurs s’étend sur 22 mètres et est entièrement protégé pour supporter le poids des véhicules et les intempéries. Deux caméras filment en permanence les deux côtés de la route et la fusion de ces images est traitée en temps réel par un algorithme de machine learning qui classe les différents éléments présents (piétons, voitures, vélos, etc.) et décide, en fonction de leur agencement, de l’endroit le plus sûr pour « activer » le passage piétons.

 

Un prototype a été installé dans un décor de rue d’un studio de télévision du sud-ouest de Londres. Reproduisant le passage de piétons, d’automobilistes et de cyclistes, la mise en scène a permis aux équipes d’Umbrellium de tester le dispositif dans tous types de situations. Le système est capable d’adapter sa réponse en fonction du nombre de piétons attendant pour traverser, en allongeant par exemple les zébrures blanches au sol et en reculant les signaux d’arrêt pour que les véhicules n’approchent pas trop les piétons. A terme, le système pourrait par ailleurs prendre en compte les itinéraires piétons les plus empruntés pour ajuster la trajectoire du passage.

 

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :

Sao Paulo, modèle de smart mégalopole sud-américaine

La ville intelligente séduit de plus en plus de communes