Evaluer le potentiel de l’IA

L’intelligence artificielle (IA) suscite à la fois l’espoir et l’inquiétude des dirigeants d’entreprise. Connaître le potentiel de l’IA dans son secteur d’activité constitue le meilleur moyen de profiter des opportunités tout en évitant les éventuelles menaces. Un rapport récent de PwC étudie son impact sur l’économie mondiale à l’horizon 2030.

D’ici une quinzaine d’années, le produit intérieur brut (PIB) mondial pourrait bondir de 14 % en raison de l’impact de l’intelligence artificielle (IA), faisant de cette dernière le principal moteur d’une économie en profonde mutation. L’Amérique du Nord devrait, à court terme, être la première bénéficiaire de cette révolution, tandis que la Chine pourrait voir son PIB croître de 26 % à l’horizon 2030. Le commerce de détail, les services financiers et l’industrie de la santé devraient profiter le plus des transformations induites par l’IA. Tels sont les principaux enseignements d’une analyse publiée récemment par le cabinet de conseil PwC.

Les auteurs de ce rapport estiment que la dynamique de croissance due à l’IA sera portée à la fois par des gains de productivité, résultant d’une part de l’automatisation des processus et d’autre part de la collaboration entre humains et machines, et par une augmentation de la demande des consommateurs, qui disposeront de produits et de services de plus en plus personnalisés. Pour tirer profit de ce surcroît d’activité, les entreprises devront bien cibler leurs investissements, mais aussi utiliser l’IA de manière responsable et transparente afin de maintenir la confiance des clients. Pour PwC, le respect de ces conditions apparaît nécessaire pour demeurer compétitif sur son marché en créant des services innovants ou des nouveaux modèles économiques.

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :

Un article au sujet de l’utilisation actuelle de l’intelligence artificielle dans les entreprises,

et un entretien avec Laurent Alexandre et Ludovic Le Moan à propos des bouleversements engendrés par l’IA.