À quoi ressemblera l’intérieur d’une voiture autonome ?

Le développement de la voiture autonome induit des réflexions sur l’aménagement de l’habitacle. Constructeurs automobiles et équipementiers envisagent des solutions où l’information et le divertissement tiennent une grande place. Mais c’est bien l’usage qui déterminera ce dont les passagers auront réellement besoin.

En 2016, l’équipementier français Valeo, qui fournit notamment General Motors, a investi 1,6 milliard d’euros en recherche et développement. Ses 14 000 ingénieurs travaillent entre autres sur des projets destinés à imaginer l’intérieur des véhicules du futur, par exemple en les équipant d’un système d’intelligence artificielle qui apprendrait les préférences de ses passagers en matière de climatisation ou de divertissement. Car après l’avènement des véhicules autonomes, l’attention des occupants d’une voiture portera moins sur le confort de la conduite que sur l’expérience du trajet. Les constructeurs et leurs fournisseurs l’ont bien compris, et réfléchissent déjà à des solutions tenant compte des coûts, de l’image, mais aussi de l’acceptabilité.

 

Vers plus de mobilité intelligente et de confort

 

Récemment, des étudiants d’une école de design de Los Angeles prisée de l’industrie automobile ont été invités à créer de nouveaux concepts pour l’intérieur de voitures entièrement autonomes. Projection d’informations en réalité augmentée, jeux vidéo, éclairage automatique, etc., de nombreuses propositions envisagent de transformer l’habitacle du véhicule en un véritable salon sur roues. Les attentes des passagers d’une voiture sans conducteur devraient en effet évoluer vers plus de mobilité intelligente et de confort, estime un professionnel de Panasonic, acteur important du secteur. Cependant, tempère ce même expert, les véhicules autonomes devront aussi conserver l’ADN de leur marque.

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :

Une vidéo au sujet des transformations en cours dans l’industrie automobile,

et un article sur la voiture autonome comme nouveau média.