Renforcer la sécurité alimentaire avec blockchain

Encore un secteur conquis par les promesses de blockchain ! L’agroalimentaire pourrait en effet l’adopter en masse pour suivre les denrées en temps réel et diminuer les risques d’intoxication. Outre la sécurité alimentaire, d’autres utilisations bénéfiques de cette technologie sont envisagées par les industriels du secteur.

Retracer en temps réel et avec fiabilité le parcours des denrées alimentaires, du producteur au consommateur, c’est — entre autres — ce que permet la technologie blockchain appliquée au secteur agroalimentaire, grâce à un mécanisme semblable à la tenue d’un livre de comptes partagé et infalsifiable, où peuvent figurer tout type d’informations concernant des transactions. Le géant américain de la distribution Wal-Mart la teste actuellement avec une plateforme dédiée pour suivre le cheminement de certains produits. Le premier objectif est de limiter les intoxications de masse, en accélérant l’identification d’un éventuel mauvais ingrédient, ce qui peut prendre plus de deux semaines sans l’aide de blockchain.

 

Limiter la fraude ou le gaspillage

 

D’autres applications de cette technologie sont imaginées par les acteurs du secteur, et même au-delà, par exemple pour limiter les fraudes ou réduire le gaspillage. Aussi, des professionnels comme ceux de la pêche ou du luxe, en apportant de la transparence à chaque étape de leurs activités, seraient incités à s’orienter vers des pratiques plus vertueuses. Avec à la clé des effets bénéfiques pour la réputation des marques et la confiance des clients. D’importantes économies pour le transport des marchandises sont également envisagées, grâce au gain de temps engendré par l’utilisation de blockchain. Tous ces bienfaits n’attendent que l’adoption de cette technologie par l’ensemble des producteurs et des distributeurs pour se concrétiser.

 

Lire l’article

 

En complément :

Un article au sujet des acteurs de l’énergie et de la blockchain,

et un autre à propos du développement d’un prototype de système de gestion d’identités numériques de confiance.