Groupe AVISIA : « Les big data réconcilient les mondes physique et digital »

Avec 10 ans d’expérience dans l’univers SAS, le Groupe AVISIA a développé une expertise complète dans le conseil, l’intégration et la réalisation de projets de Data Science. Son Directeur Performance Analytique fait le point pour Business Analytics info sur les principaux enjeux liés à l’analyse des big data et sur le marché de l’emploi technologique.

Business Analytics info a rencontré Pascal Bizzari, Directeur Performance Analytique du Groupe AVISIA , à l’occasion de SAS Forum France 2017 dont le cabinet était Sponsor Platinum. Il nous livre son regard sur les principaux apports des big data, les besoins des entreprises en compétences spécialisées et les enjeux propres aux principaux secteurs, pour lequel Avisia a développé une expertise spécifique.

 

Business Analytics info : Selon vous, qu’apportent l’analyse des big data et l’intelligence artificielle aux entreprises aujourd’hui ?

Pascal Bizzari : Avec ces nouvelles technologies disruptives, les entreprises sont en mesure de stocker et d’analyser des milliards d’informations, dans le but de réconcilier deux mondes très différents et pourtant étroitement liés : le monde physique et le monde digital. L’analyse des parcours clients et des comportements en ligne des internautes aide, par exemple, à bien cerner les attentes des consommateurs. Combinées avec des données transactionnelles, ces informations permettent d’anticiper leurs besoins futurs de manière beaucoup plus précise qu’en utilisant simplement des données historiques.

C’est le cas dans la distribution spécialisée, mais également dans la banque et l’assurance (secteurs précurseurs de l’exploitation des données), le e-commerce, les télécoms, les médias, … Notre démarche consiste à fournir un accompagnement global pour la mise en place d’approches dites « Data Centric », tirant parti des compétences que possèdent aujourd’hui nos consultants. Nous ne croyons pas à la combinaison de l’ensemble de ces compétences chez un seul et même individu : notre logique est de proposer un accompagnement avec des complémentarités entre plusieurs profils : Business Analyst, Data Engineer & Data Scientist. C’est à partir de cette combinaison que nous réussissons à conduire et délivrer des projets « Big Data Analytics ».

Si nous maîtrisons bien l’ensemble des technologies & langages nécessaires pour transformer les données brutes de nos clients en connaissances concrètes – Hadoop, Spark, R, Python, SAS – nous nous attachons en priorité à garantir le retour sur investissement des projets. Notre approche, notamment sur des problématiques de machine learning, génère rapidement des gains de performance, que ce soit en termes de performance des modèles ou de temps de traitement. Par exemple, la parallélisation sous Hadoop des traitements destinés à prédire le churn pour un client du secteur des Telecom nous a permis de réduire le temps de calcul total de 11 heures à… 45 min !

 

BAi : Vous réalisez des études sur le recrutement de spécialistes de la donnée. Où en est- le marché aujourd’hui ? Quelles sont les compétences les plus recherchées ? Qui recrute ?

PB : Il s’agit d’un projet interne de R&D que nous avons par la suite mis en œuvre pour certains cabinets de recrutement spécialisés. Un des objectifs est d’avoir une image précise du marché de l’emploi technologique. Pour y parvenir nous nous sommes appuyés sur une expertise poussée en matière de RH : nous recrutons en permanence des spécialistes de la science de la donnée et suivons avec intérêt l’évolution des profils depuis quelques années. Si les offres d’emploi concernaient dans un passé relativement proche des statisticiens ou des chargés d’études, de nouvelles professions à forte valeur ajoutée avec des spécificités précises sont apparues avec la démocratisation des technologies analytiques : data scientists, digital analysts ou data engineers. Les offres d’emploi sont donc plus variées et plus complexes à décrypter.

Nous avons développé une plate-forme pour collecter et analyser l’ensemble des offres d’emploi autour des métiers de la data, afin de bien comprendre les attentes des entreprises dans ce domaine. Les résultats de notre étude sont disponibles sur notre blog : par exemple, les secteurs les plus friands de ces compétences sont le conseil, la banque et l’industrie, principalement en Région Parisienne et dans quelques grandes villes comme Nantes et Toulouse. Au-delà des compétences techniques traditionnelles, les entreprises privilégient des candidats affichant des qualités comme l’autonomie, le dynamisme et l’aisance relationnelle. Même si certaines entreprises ont tendance à chercher le « mouton à 5 pattes », on voit qu’au-delà d’un savoir-faire technologique, la différence se fait désormais sur des savoir-être tournant autour des capacités d’autonomie et de communication. Ce qui traduit l’enracinement de l’analytique à tous les niveaux de l’entreprise et le besoin accru de collaboration et visibilité.

Avec notre application, nous sommes capables de déduire à partir d’une offre d’emploi les profils les mieux adaptés. Nous affinons ensuite la qualité du modèle via l’intégration des retours de nos utilisateurs, qui sont les plus à même de comprendre pourquoi le résultat convient ou non. On « remonte » donc ces évaluations dans le modèle et capitalisons sur nos erreurs pour ne plus les reproduire, générant ainsi une vraie démarche d’auto-apprentissage. Nous nous sommes inspirés pour cela de la fameuse application « Akinator » capable de deviner le nom d’un personnage célèbre sur la base des réponses à 4 questions.).

 

BAi : Avisia affiche de nombreuses références dans le domaine bancaire. Quels sont les principaux enjeux analytiques pour ce secteur dans les années qui viennent ?

PB : La transformation numérique, à la fois en interne et en externe, est sans conteste la priorité principale. Il s’agit de comprendre et de répondre aux attentes des clients, à l’heure où les banques se voient challengées par une foule de nouveaux acteurs, depuis les Fintech jusqu’aux GAFA. Outre les supports digitaux, les enjeux résident dans la capacité à réagir face aux évolutions du marché, la transformation du réseau bancaire aux nouveaux usages et la monétisation interne des données.

Les banques doivent capter les nouveaux usages de leurs clients, les comprendre et les adapter à leurs problématiques spécifiques (elles évoluent souvent sur un segment de clients qui leur est propre). Dans ce domaine, l’analyse de données est bien sûr une arme extrêmement efficace. Nous pilotons aujourd’hui des centres de compétences pour le compte de plusieurs grands groupes bancaires, afin de développer des projets pour différents domaines: risque, pilotage d’activité, contrôle de gestion, refinancement, conformité, marketing, digital… La diversité de ces projets est un moyen de valoriser notre large éventail de compétences auprès d’autres banques ou d’autres secteurs.

————-

Le Groupe AVISIA  – qui se définit comme le Cabinet Data Centric – fête ses 10 ans. Créé avec l’ambition d’offrir des services d’accompagnement autour des technologies SAS, il est devenu un acteur de référence dans le conseil, l’intégration et la réalisation de projets Data. S’appuyant sur les talents de 160 collaborateurs, dont une centaine bénéficie des certifications SAS, le Groupe dédie 15% de ses effectifs à la Recherche & Développement.

Le Groupe AVISIA a tissé au fil des années un partenariat durable avec SAS. Early adopter et bêta testeur de ses nouvelles solutions, ses équipes ont notamment mené le premier projet d’implémentation SAS Viya dans le secteur bancaire.

Diplômé de la Toulouse School Of Economics, Pascal BIZZARI travaille depuis dans le monde du Conseil en data & digital. Directeur en charge l’offre Analytique / Data Science au sein du Groupe AVISIA, il manage une équipe d’experts spécialisés en parallèle de missions clients qu’il conduit. Via ses activités d’enseignant / speaker à Dauphine, Rennes & Toulouse, Pascal entretien des relations de partenariats avec le monde académique.

 

 

A voir également :

Vidéo : Intervention de Pascal Bizzari lors de la plénière de SAS Forum France 2017 (9 min).

Vidéo : Interview de Xavier Gamarre, DG, et Pascal Bizzari, Dir Performance Analytics d’Avisia par Marjorie Paillon à SAS Forum France 2017.

 

 

En complément :

Un panorama des compétences analytiques les plus courues ,

Les big data : une opportunité de croissance pour les banques.