L’avenir de l’Europe est dans le digital

Et si la quatrième révolution industrielle était pour l’Union européenne l’occasion de retrouver une croissance durable ? C’est l’idée que défend l’auteur de cet article, qui voit dans les innovations technologiques des pays d’Europe centrale et de l’Est autant de fleurons industriels à exploiter et valoriser sur le marché mondial.

Le PIB européen a chuté de 9% en 12 ans. Un constat alarmant qui n’a pourtant rien d’une fatalité si l’on observe, comme l’auteur nous y invite, le potentiel des pays d’Europe centrale et de l’Est en matière d’innovation technologique. Championne de l’automatisation du marketing, la Pologne, par exemple, s’illustre également dans l’industrie du jeu vidéo, tandis que la République Tchèque et la Roumanie se distinguent sur le marché de la cybersécurité. La Bulgarie investit quant à elle dans le développement d’applications, alors même que la voiture volante s’apprête à décoller en Slovaquie. A chaque région, donc, sa spécialité ! Une répartition à encourager pour éviter la concurrence régionale et faire de chacune de ces expertises un fleuron de l’industrie européenne, capable de s’exporter en dehors des frontières du continent.

 

Le rôle des gouvernements dans la transition numérique

 

Soutenir le développement numérique de l’Union européenne n’ira pourtant pas sans un certain nombre de décisions politiques. Légiférer est nécessaire pour encourager cette transition en décidant, pourquoi pas, à l’instar de l’Albanie, de ne pas taxer les startups en-dessous d’un certain chiffre d’affaires. Autre piste à explorer : l’allègement des démarches administratives pour les entreprises qui entent sur le marché. Parallèlement, dans le domaine de l’éducation, l’offre de formations pourrait être repensée pour s’adapter aux exigences du nouveau marché du travail, avec au programme, plutôt que du code – déjà largement accessible – le développement de l’esprit critique, de la créativité et du travail collaboratif.

 

Lire l’article (en anglais)

 
En complément :

Le poids des pays d’Europe de l’Est et d’Europe centrale dans la cleantech,

La voiture volante menace-t-elle l’automobile ?